SaintéLyon 2023 – Cardin taille patron

Saintélyon 2023

Thomas Cardin s’est imposé sur la SaintéLyon 2023. Le deuxième succès du coureur chambérien, après un premier sacre acquis en 2021, et une deuxième place l’an dernier. Julie Roux l’emporte pour sa part pour la première fois chez les filles.

Par Luc Beurnaux – Photos Infinity Nine Media

A 29 ans, Thomas Cardin s’affirme comme l’un des spécialistes de la Saintélyon. En trois participations consécutive, sa pire place est la 2e, acquise dans la douleur l’an dernier – après des nuits écourtées par un nouveau-né qui ne faisait pas encore ses nuits – derrière l’Espagnol Simon Andreu. Pour le reste, c’est du 100% de réussite, avec deux succès, en 2021 (partagé avec Romain Lieux), et donc en 2023, au terme de 5h42 de course.

Un terrain dur, glissant mais rapide

Une harmonie de 300 drones aura lancé les hostilités de cette 69e Saintélyon, en prémices d’une longue symphonie de 78km et 2200m +. Des conditions glaciales ont accueilli les 7000 coureurs solos engagés sur la course phare de l’évènement, avec un thermomètre largement en-dessous de zéro sur les points hauts du parcours. Ce qui donnera d’ailleurs lieu à des séances de patinage plus ou moins artistiques, notamment dans la descente de Saint André-la-côte, sur un sol complètement gelé. Mais globalement, le parcours était plutôt dur, ce qui expliquera les performances plutôt rapides du jour.

Saintélyon 2023

Le « routard » et ancien crossman Ilyass ZOUHRY (1h09 au semi) était le premier à « mettre en marche », passant en tête à St Christo-en-Jarez (km19). Une première mèche allumée par le médecin spécialisé en anatomopathologie qui allait rapidement s’éteindre, le duo Cardin-Charvolin prenant les choses en main à partir du ravito de Sainte Catherine (km 34). Un peu trop précipitamment d’ailleurs, puisque Thomas Cardin emmenait Antoine Charvolin sur une fausse piste, avant de faire demi-tour et de reprendre le bon chemin. « C’est moi qui avait fait la faute, alors c’est moi qui ai fait l’effort de revenir » racontera Thomas Cardin. « Et à partir de là, on a constitué un binôme qui a bien collaboré ». Même les chutes, les deux athlètes allaient les effecteur ensemble. Malgré tout, ils continuaient d’ouvrir la course en tête, avec un Baptiste Chassagne en embuscade à la 3e place, assez loin pour ne pas constituer une vraie menace pour le duo de tête. Puis à Chaponost (km65), la belle union sacrée allait naturellement éclater, le jeune ingénieur Antoine Charvolin, 25 ans, baissant de rythme au fil des kilomètres. « J’ai alors dit à Antoine que j’y allais » raconte Thomas Cardin. « Il a essayé de s’accrocher, mais j’ai fait l’écart naturellement ».

Et Charvolin craque dans les 15 derniers kilomètres…

3e des France de Trail Long en 2023, Thomas Cardin décrochait donc sa 2e victoire à la Halle Tony Garnier, dans un meilleur temps que le vainqueur de l’an dernier, en 5h42. « Une performance dont je suis fier » dira simplement Cardin.

Derrière lui, Antoine Charvolin aura poussé loin pour conserver sa 2e place, et craquera nerveusement sur la ligne d’arrivée. Pas le temps d’expliquer ses émotions, que le jeune homme basé à Zürich (SUI), où il travaille au développement des chaussures ON, devait s’échapper pour aller prendre son train….

Saintélyon 2023
Antoine Charvolin, 2e

Baptiste Chassagne, quant à lui, prenait un abandonnement à la 3e place, là où il avait déjà terminé l’an dernier. A court de préparation pour « sa course de cœur (sic), le champion de France 2023 de trail long n’avait consacré que 5 semaines cette en cette fin d’année à la Saintélyon, après une bonne coupure suivant sa 10e place sur l’UTMB. « Pour réussir à grappiller les deux places de devant, il me manque certainement une vraie préparation spécifique pour la Saintélyon. Cette course arrive en fin de saison, comme la cerise sur le gâteau. Et du coup, mon corps était prêt au combat, mais ma tête sans doute un peu moins » dira Baptiste. La perspective de voir une Saintélyon 2024 allongée (on annonce 90km pour la 70e édition de l’an prochain) semble de bon augure pour le Stéphanois d’origine. « Avec une bonne heure de course en plus, ça pourrait mieux me convenir » lâche Baptiste, comme un rendez-vous pour l’an prochain.

Saintélyon 2023

Julie Roux continue sur sa lancée….

Chez les filles, Julie Roux remporte son premier succès sur la Doyenne, pour sa première expérience, en 6h39 :29 Lauréate des Templiers fin octobre, la jeune maman réalise une fin de saison en boulet de canon avec cette nouvelle victoire. « Le froid et la nuit, ce n’est pas trop pour moi, c’est une expérience très dure » dira Julie  sur la ligne d’arrivée. « La nuit amène de nouvelles sortes de difficultés, c’est plus exigeant. Et mine de rien, la concurrence n’était jamais vraiment loin, il ne fallait pas exploser, sinon…. ». Sinon Marie Goncalves, l’enfant du pays, « élevée » à la Saintélyon, aurait sans doute sauté sur l’occasion ! Mais Julie Roux ne craquera pas, et Marie terminera à un peu plus de 15 minutes, parfaitement à l’heure pour sa première sur la distance phare ! Maryline Nakache, vainqueure du Marathon des Sables cette année, sera passée à l’autre extrême en terminant 3e de cette SaintéLyon !

Les podiums de la SaintéLyon 2023

SaintéLyon 78km/2200m +

Hommes :

1 Thomas CARDIN 05:41:56

2 Antoine CHARVOLIN- 05:45:42

3 Baptiste CHASSAGNE 05:49:53

Femmes :

1 Julie Roux 06:39:29

2 Maris Goncalves 06:54:53

3 Maryilne Nakache 07:18:33

Saintexpress 44km/1100m +

Hommes :

1 Pierre André ANIZAN (FRA) 02:57:44

2 Clément DURANCE (FRA) 03:00:31

3 Benedikt HOFFMANN (ALL) 03:04:39

Femmes :

1 Rachel PAIN (FRA) 03:37:02

2 Marlène GILLET CONAN (FRA) 03:49:13

3 Olivia GODEFROY (FRA) 03:50:21

SaintéSprint 24km/400m+

Hommes :

1 Xavier Chevrier (ITA) 1h22 :26

2 Romain Discher (FRA) 1h25 :54

3 Flavien Coste (FRA) 1h27 :18

Femmes :

1 Sara Alonso (ESP) 01:35:11

2 Julie LELONG (FRA) 01:38:54

3 Florence BAIRROS (FRA)  01:41:23

SaintéTic 13km/180m +

Hommes :

1 Maxime LABBACI (FRA)

2 Corentin PLAY (FRA)

3 Jean-Marc GUYON (FRA)

Femmes :

1 Khadija BOUDJELLOULI (FRA)

2 Marie COUDERT (FRA)

3 Claire PERRIN (FRA)

février, 2024

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

X