UTMB 2023 – Rencontre d’un vainqueur et d’un “débutant” – Ludovic Pommeret et Duncan Perrillat

Rencontre entre deux utmbistes à quelques jours de l’édition 2023, édition qui célèbre les 20 ans de l’UTMB. Alors si vous êtes vous aussi dans l’attente de votre départ en train de faire du jus, ou que vous vous dites et pourquoi pas moi l’année prochaine, on vous conseille de jeter un coup d’oeil à cet échange. Vous pourriez y trouver de précieux petits tips de grands coureurs, qui eux aussi font des petits pas !

Alors que l’UTMB Mont Blanc est déjà lancé avec plusieurs de ses épreuves, l’ambiance était studieuse hier matin à La Folie Douce. COROS organisait une rencontre avec deux de ses athlètes, Ludovic Pommeret qu’on ne présente plus, vainqueur de l’UTMB en 2016, vainqueur de la TDS l’an dernier, et Duncan Perrillat champion de France de marathon 2022 et champion d’Europe de cross-country par équipes 2021 qui se lance lui dans son premier UTMB. Un “débutant” si l’on ose dire, qui ne vise probablement pas le même temps que la plupart des néophytes utmbiens, mais qui devra tout même relever le même défi du “tour du gros glaçon” pour reprendre l’expression de Ludovic Pommeret.

Un interlocuteur de la marque anime l’échange entre les deux coureurs et assez rapidement, on entre dans le vif du sujet. Ce pourquoi beaucoup court. Une course devenue mythique, dont on ne prononce plus le nom complet, car seulement quatre lettres suffisent : UTMB. Ici, Ludovic Pommeret aura le rôle de maître Jedi, là pour informer et partager son savoir, son vécu. A côté de lui, son padawan pour l’échange, un Duncan Perrillat motivé qui a à coeur de tout donné et de se tester, se découvrir autrement.

Le premier, déjà vainqueur en 2016, ne manque pas d’expérience c’est le moins qu’on puisse dire. Je suis là pour les 20 ans. A un an près c’était aussi mon anniversaire. L’année prochaine cela fera 20 ans que j’ai participé pour la première fois. glisse Ludovic en souriant. Un vieux loup des montagnes donc ? Disons un loup expérimenté aux sensations aiguisées. Lorsqu’on lui demande sa stratégie pour cette année, il rétorque avec humour qu’il “ne partira pas à 18 kmh” comme pourrait le faire Duncan Perrillat, avant d’expliquer que lui fonctionne beaucoup à la sensation. D’ailleurs on sent bien que même pour cet immense champion, l’incertitude et l’adaptation auront forcément un rôle à jouer.

ludovic pommeret

 

De toute façon vous avez beau avoir une stratégie, il faut être réaliste. Il faut souvent écouter ses sensations. C’est dur de trouver le bon pace. Je n’ai pas de méthode secrète, ce sera à la sensation en essayant de trouver de petits groupes pour courir un peu ensemble

Ludovic Pommeret

Le second, plus que connu et pointu sur marathon, s’attaque à travers cet UTMB à son second ultra trail seulement. Et il commence de façon surprenante. Moi je n’aime pas trop faire de la piste. Original pour un marathonien et “crosseux” ! Je préfère courir sur les sentiers, me balader dans les montagnes. Autant passer sur le trail. explique Duncan. On le comprend, et il semblerait que le sentier lui rende cet amour plutôt bien. Le marathonien qui frôle la barre des 2h09 sur asphalte, a débarqué sur l’ultra avec une victoire sur l’Ultra trail de Saint Jacques by UTMB. Foulée peu courante… Si hier matin la plupart on le réflexe de se demander mais pourquoi d’un coup un UTMB, plutôt qu’une CCC par exemple ? Duncan répond tout simplement que c’est l’UTMB qui le faisait rêver, alors pourquoi pas ?

Je l’avais dans un coin de la tête. C’est la course qui fait rêver tout le monde. Celle dont tout le monde parle. Au final je connais surtout l’UTMB, comme tout le monde. J’aurais pu passer sur du trail court, mais j’avais envie de nouveauté. Je suis très content de renaître un peu dans l’athlétisme.

Duncan Perrillat

Les deux virtuoses du pied ont chacun des atouts différents à faire valoir, mais aussi des approches différentes. Ludo l’expérimenté, connait bien les sentiers et se fait confiance (nous aussi) sur une gestion à la sensation. Je pense qu’il faut jouer avec ses qualités, ses atouts. Pour moi ce sera sûrement partir après Champex pour faire attention aux trois dernières bosses. Duncan, qui débarque avec un oeil et pied presque novice sur ultra trail, mais un niveau stratosphérique sur le 42,195 km à plat, part plutôt sur une méthode scientifique. Je bosse avec un mathématicien pour essayer de trouver une allure d’effort. Par rapport à Ludo, je suis moins bon dans les grosses montées et les grosses descentes. Je vais peut-être faire le yoyo par rapport aux autres.

Un UTMB réussi ?

On pourrait s’imaginer que pour eux une réussite résonne forcément avec la perf’ chronométrique ou la place. Pourtant, Ludovic Pommeret rappelle naturellement à tout le monde ce dont on parle en quelques secondes. Un UTMB réussi ? C’est déjà d’arriver à Chamonix. C’est pas faux.

Il y a deux ans j’améliore mon temps (celui de la victoire en 2016) de 30 minutes, mais je finis 4ème. Maintenant j’essaie surtout de rester proche de ce temps. Il y a plein de jeunes loups, donc on verra bien. On va commencer par faire le tour du glaçon.

Ludovic Pommeret

Sur l’ultra trail de Saint Jacques, j’ai connu un énorme coup de mou au bout de 6-7 heures. C’est la première fois que je marchais sur une course. Pour moi ce n’était pas possible alors qu’en fait ici si. Donc quand j’entends Ludo qui parle de utmb bête noire, j’ai un peu peur. Je pense que j aurais du mal à accepter d abandonner. À la fois j’ai envie d être ambitieux et jouer les avants postes. Et à la fois ne prendre pas trop de risque pour aller au bout.

Duncan Perrillat

La plus grosse erreur à ne pas reproduire ou à éviter ?

 

Pour Duncan, progresser cela passe par mieux gérer son alimentation. Sur le Trail de saint Jacques, j’avais déjà des ravitos assistés. J’ai fais des erreurs je vais essayer d éviter ça cette fois ! On m’a conseillé de manger un petit peu plus. Mais je sais que Ludo mange pas de solide par exemple. Alors que moi j’ai prévu 60 gels. Glisse t-il. “Oui je mange plutôt des pâtes de fruit ou gel. Peut être une soupe la nuit” lui répond Ludovic.

Toujours sur ce même ultra de Saint Jacques, je pensais qu’il y a avis des boissons sucrées sur les ravitos. J’ai tenté du coca, mais j’ai galère avec mon mélange coca eau. Ça gonfle dans la flasque. Sinon j’ai aussi fais une erreur sur la fin : je suis passé trop vite et j’ai fais une hypo à 8km de l’arrivée. Résultat j’ai perdu du temps 2km après sur un dernier ravito. Je ne le ferais plus.Comme quoi Duncan Perrillat ou vous, les galères peuvent être identiques !

Ludovic lui, fera rire tout le monde en citant une erreur incongrue : partir sans expérience !

Vous l’avez compris, nous sommes tous dans la même galère face à l’ultra trail !

Si cette entrevue vous inspire à quelques jours, presque heures du départ, on vous conseille la lecture de Réussir son UTMB de Guillaume Millet disponible sur le stand info du village de l’UTMB (au bord de l’Arve, juste avant l’arche) OU sur notre boutique.

Réussir son UTMB de Guillaume Millet

Vous allez participer à l’UTMB® ? Vous en  rêvez ? Vous préparez un ultra et vous voulez le réussir ? Cet ouvrage est fait pour vous.

Pour chacun des heureux élus qui prendront un jour le départ d’un ultra tel que les courses de l’UTMB®, il s’agit de préparer au mieux « leur » tour du Mont-Blanc.  Quel que soit leur niveau, l’objectif numéro 1 est d’arriver à « boucler la boucle ». Réussir son UTMB®, c’est avant tout le terminer, et en bonne santé, en y prenant du plaisir. C’est le credo de ce livre et de ses auteurs, qui n’oublient pas pour autant la notion de performance  qui doit être au rendez-vous bien entendu…

Dans Réussir son UTMB®, vous retrouverez tous les ingrédients qui ont fait le succès de « Ultra-Trail, plaisir, performance et santé » : entraînement, technique, santé, équipement, weekend chocs, préparation mentale… mis à jour et enrichis à la lumière des récentes méthodes et découvertes dans le domaine du trail running.

Pour son nouvel ouvrage, Guillaume Millet s’est associé avec François Nicot qui a notamment apporté ses connaissances du milieu montagnard, des principes de l’entrainement et de la nutrition. Encore plus pratique et, comme l’indique son titre, encore plus centré sur l’évènement phare du trail en France et en Europe, Réussir son UTMB® vous permettra de trouver les clés d’une préparation réussie et réaliser la  course de vos rêves… même si elle ne se déroule pas dans le massif du Mont Blanc. Avec la collaboration de François Castell, spécialiste de préparation mentale.

avril, 2024

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

X