Championnats du monde de trail long 2023 – favoris

Championnats du monde de trail long 2023 - Favoris

Depuis 2022, deux courses de trail sont au programme des Championnats du monde, un trail court de 42 km environ (lire la preview des favoris ICI) et un trail long de 87 km cette année, un parcours légèrement modifié en raison de la neige en altitude et du risque d’avalanches.
Si le trail court est déjà annoncé difficile, au regard des 3 000 m de dénivelé sur 42 km, le trail long s’annonce très difficile et tous les superlatifs ont été utilisés pour qualifier ce parcours digne d’un ultra de montagne, ou le temps de course des premiers hommes devrait être autour des 11h et un peu plus de 12h pour les dames.
Il est régulièrement comparé au 90 km du marathon du Mont-Blanc pour les connaisseurs.

Ce sera un parcours sans répit, tout en dents de scies avec 3 grosses ascensions dont 1 de 1 300 m cumulé et une grosse descente de 1 600 m de dénivelé négatif sur plus de 15 km avant d’attaquer la dernière bosse des 17 derniers kilomètres, et plus de 1000 m de D+, au-dessus de Innsbrück et l’ultime descente vers l’arrivée.

Présentation des favoris.

Résultats Championnats du Monde de trail court et long 2022

Championnats du Monde de trail 2023 en DIRECT

L’ensemble des courses seront à suivre en DIRECT chaque jour de mercredi à samedi sur la page Facebook de Trails Endurance Mag ou sur le site de Trails Endurance Mag, avec les commentaires en français par Fred Bousseau en direct depuis Innsbrück et des invités.

Trail long, 2 grands absents
Vendredi 9 juin / 87 km / 6 100 m D+ / 6 500 m D- / départ 6h30 de Stubaï

Cette épreuve récompensera un coureur au profil montagnard, il faudra avoir les cuisses solides, les ressources énergétiques suffisantes et aussi des bras pour s’aider des bâtons.

Championnats du monde de trail long 2023 - Nicolas Martin
Nicolas Martin


Un élément à prendre aussi l’altitude, entre 590 m et 2 400 m avec la gestion des différences de températures.

2 grands favoris sont absents, le Champion du Monde en titre l’Américain Adam Petterman et son compatriote Jim Walmsley (blessé à la cheville) qui n’aurait sans doute pas trouvé un parcours correspondant à ses qualités de coureurs.

La course est très ouverte, difficile de désigner un vainqueur avant la mi-course ou peut-être même la dernière ascension…il faudra être patient.

Ils sont 15 à pouvoir prétendre à une médaille avec en 1er selon les indices de performances ITRA, l’Allemand Hannes Namberger, vainqueur du Lavaredo et de l’Ultra Trail Capetown 2022, les Italiens Andreas Reiterer, 3ème de la Transvulcania 2023 et 3ème des Mondiaux 2022 et Davide Cheraz, le jeune Suisse Gian Schicktanz, peu connu, mais 2nd du Lavaredo 2022, l’Espagnol Jose Fernandez, le Roumain Lionel Manole, le Chinois Peiquan You, le Grec Fotis Zisimopoulos, le portugais Andre Rodrigues et les Américains Zach Miller que l’on ne présente plus et Eric Lipuma.

Côté Français, on a pas à rougir, l’équipe est homogène et solide pour aller à minima chercher le titre par équipe.

Championnats du monde de trail long 2023 - Baptiste Chassagne
Baptiste Chassagne

Nicolas Martin, doublé médaillé d’argent en 2016 et 2022, il annonce sa dernière sélection en équipe, connaît le parcours et a su se préparer pour cette épreuve qu’il qualifie de « boucherie ». Il pourrait être le 1er Français à aller chercher une 3ème médaille individuelle.
Thibaut Garrivier, qui est aussi allé repérer le parcours, 6ème des mondiaux 2022, il s’est imposé au MIUT 2023 et a terminé second du Ventoux cette année aussi. Il affiche une bonne condition physique.
Benjamin Roubiol, second des France de trail long 2023, c’est l’un des 2 nouveaux de l’équipe, il affectionne ces parcours techniques et montagneux comme à l’High Trail Vanoise qu’il a remporté en 2022.
Baptiste Chassagne, lui aussi fait partit des bizuts de cette équipe, il a rêvé de ce maillot et a déjà atteint ce 1er objectif, champion de France 2023, 3ème de la Saintélyon 2022 et 10ème de la CCC, il est plus habitués aux parcours roulants, il fera son baptème du feu probablement sur la course a plus dure de sa jeune carrière.

Paul Mathou, l’ancien VTtiste, venu progressivement au trail en augmentant les distances, il s’est préparé discrètement dans son coin, 10ème en 2022, ce sera pour lui aussi une nouvelle expérience sur une distance jamais effectué en course.

Dames, Blandine L’hirondel pour un troisième titre ?

Elle est la grande favorite de cette course, avec une côte ITRA à plus de 810, elle a repéré le parcours intégralement ces derniers jours.

Championnats du monde de trail long 2023 - Blandine L'hirondel
Blandine L’Hirondel


Blandine L’Hirondel double Championne du Monde en 2019 et 2022 a fait le job, elle est sur place en altitude depuis plusieurs jours pour s’acclimater, se préserver et peaufiner sa préparation avec du vélo sur place.
Un manque de densité autour de 800 points ITRA, qui reflète aussi la tendance mondiale actuelle sur le haut niveau en ULTRA, on retrouve tout de même 10 athlètes capables de venir aussi chercher une médaille avec un indice de performance entre 750 et 770.
la Népalaise Sunmaya Budha, 10ème des derniers mondiaux et 2ème de la CCC 2022 derrière Blandine L’Hirondel, les Espagnoles Azara Garcia vainqueur de La Transgrancanaria 2023 et 4ème des mondiaux 2019 et Gemma Arena, 3ème des Mondiaux 2022 et 2nde des templiers 2021, l’Italienne Martina VALMASSOI, très à l’aise sur ces parcours de montagne, 2nde de la transvulcania et vainqueur de la TDS 2022, la Roumaine Marcela Vasinova, 2nde à Kima en 2022 mais peu habituée aux formats de course aussi longs, l’Allemande Rosanna Buchauer qui progresse, 5ème en 2022 aux Mondiaux et sur la CCC, la Polononaise Paulina Tracz, la Finlandaise Johanna Antilla et la Japonaise Yuri Yoshizumi.

Côté Françaises, on retrouve une équipe de montagnarde à qui pourrait revenir aussi la médaille par équipe.
Manon Bohard Cailler, la Jurasienne, vice-championne de France de trail long et vainqueur du MIUT 155 cette année, affiche une belle condition physique et un capital confiance à 100%, elle sera encouragée par ses parents qui feront le déplacement.
Audrey Tanguy, la savoyarde, double vainqueur de la TDS, vainqueur du Ventoux cette année et 6ème l’an passé, elle aura une belle carte à jouer sur un parcours qui lui convient.
Marion Delespierre, 6ème en 2022 des mondiaux (ex-aequo avec Audrey), elle s’est préparée par des blocs en montagne.
Enfin Jaucelyne Pauly, la pyrénéene est une valeur sûre, 3ème des France 2023, 4ème de l’UTMB 2022 et vainqueur du Grand Raid de la réunion en 2018, ce n’est pas la plus rapide, mais elle sera à l’arrivée et pourrait venir chercher un joli classement individuel.

Preview favoris Championnats du Monde de trail court 2023

Preview favoris Championnats du Monde de course en montagne 2023

Par Fred Bousseau – ©Fred Bousseau et organisation

février, 2024

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

X