Championnats du Monde de course en montagne 2023

Championnats du Monde de course en montagne 2023 - favoris

A quelques jours du lancement des Championnats du Monde de course en montagne et de Trail Running, la pression monte à Innsbrück-Stubai. La cérémonie d’ouverture aura lieu mardi soir 6 juin.
Les mondiaux de course en montagne existent depuis 1985 sur ce format court.
Entre 2004 et 2019, un Championnat du monde de course en montagne longue distance existait, finalement très proche du format de trail court.

Depuis 2022 et la réunification d’un mondial unique en Thaïlande, regroupant le trail et la course en montagne, on retrouve 4 courses dont 2 pour la course en montagne, la montée sèche et la course montée descente, un parcours de 7,1 km pour 1020 m pour la montée verticale et une boucle de 7,5 km pour 375 m D+ / D- pour la course en montagne à parcourir 2 fois pour les seniors et 1 fois pour les juniors.

Résultats Championnats du Monde de course en montagne 2022

Championnats du Monde de course en montagne 2023 en DIRECT

L’ensemble des courses seront à suivre en DIRECT chaque jour de mercredi à samedi sur la page Facebook de Trails Endurance Mag ou sur le site de Trails Endurance Mag, avec les commentaires en français par Fred Bousseau en direct depuis Innsbrück et des invités.

Montée sèche, les tenants du titres présents, J. Walmsley forfait.
Mercredi 7 juin 7,1 km / 1020 m D+ / 13h pour les hommes / 14h pour les dames

Dès mercredi, après la cérémonie d’ouverture mardi soir, les hostilités seront lancées avec la montée verticale et pas mois de 45 nations représentées par 240 athlètes (110 femmes / 130 hommes).
Les 2 champions du Monde en titre, le Kenyan Patrick Kipngeno  et l’Américaine Allie McLaughlin seront là pour défendre leur titre.

Jim Walmsley annoncé sur cette épreuve avec la meilleure cotation ITRA, sera absent de ces mondiaux sur montée sèche et trail long (blessé).

Championnats du Monde de course en montagne 2023 - P. Kipngeno


Il faudra suivre chez les hommes l’Autrichien Manuel Innerhofer, l’Espagnol Daniel Osanz, les Italiens Cesare Maestri, Alex Baldaccini, le Suisse Roberto Delorenzi, l’Américain Joe Gray (6ème en 2022), l’Irlandais Zak Hanna (5ème en 2022) et côté Français, 3 engagés (Manu Meyssat, Quentin Meyleu et Théodore Klein), qui pourraient venir jouer un Top 10 en individuel mais surtout jouer une médaille par équipe.
Il faudra aussi se méfier des Ougandais et Kenyans qui ont engagés de nombreux coureurs.

Chez les dames, la course sera très disputée avec la Championne du monde en titre, Allie McLaughlin, sa dauphine Andréa Mayer multiple Champione du Monde et la Française Christel Dewalle, seule engagée côté tricolore, vice-Championne de France de course en montagne 2023, et vice recordman du monde du KV en 34’44.
Egalement la Roumaine Monica Florea (4ème en 2022), la Suissesse Emma Pooley et l’Italienne Francesca Ghelfi.

L’Américaine Grayson Murphy, l’Ougandaise Annet Chelanga ainsi que la Kenyane Philaries Kisang seront de sérieuses outsiders.

Course en montagne,  Kenyans et Ougandais ultra favoris.
Samedi 10 juin 7,5 km / 375 m D+ et D- / 2 boucles / 12h pour les hommes / 14h pour les dames

Ce sera samedi 10 juin, dernière épreuve de ces mondiaux Autrichiens 2023.
Les juniors hommes s’élanceront à 10h suivis à 11h des juniors dames, puis 12h seniors hommes et enfin 14h seniors dames.

Des courses nerveuses dynamiques et spectaculaires au programme ou l’on ne devrait pas s’ennuyer. Le parcours a de quoi faire peur, et il faudra partir vite, très vite.
Après le départ un virage serré pour attaquer rapidement la montée de 375m, il faudra être bien placé et garder des forces pour la descente, très rapide et pas technique pour finir par 1,5 km de plat qui favorisera les coureurs rapides.

Chez les hommes Patrick Kipngeno, 2nd en 2022 associé à son compatriote Philemon Kiriago sera face à 4 Ougandais dont Eliud Cherop (5ème en 2022) et Leonard Chemutai.

Les Européens essayeront de venir chercher une médaille à l’image de Andreu Blanes, vainqueur de Sierre Zinal et 6ème en 2022, l’Autrichien Manuel Innerhofer, les Italiens Cesare Maestri, Xavier Chevrier et Alberto Vender (7ème en 2022), les Suisses Roberto Delorenzi et Dominik Rolli et le Polonais Marcin Kubica.
A noter la présence de 3 très bons coureurs Chinois, Yousheng Guan, Juwei Zi et Tao  Luo.
Côté Français, les 4 coureurs qualifiés à l’issue de Championnat de France dans le Dévoluy sont Quentin Meyleu, Thédore Klein, Manu Meyssat, l’un des plus expérimentés de cette équipe avec Julien Rancon (qui sera engagé sur trail court) et le retour au meilleur niveau après ses problèmes de santé du pâtissier Alexandre Fine.

Chez les dames, les Ougandais et Kenyanes seront 5 par équipes avec en leader respectivement Rebecca Cheptegei, championne du Monde de course en montagne en titre et Philaries Kisang.

Championnats du Monde de course en montagne 2023 - C. Dewalle


Si la domination des pays d’Afrique noire est forte chez les hommes, elle l’est tout autant chez les dames.
L’orienteuse Suédoise Tove Alexandersson affiche la meilleure côte ITRA, on retrouvera aussi les Américaines  Allie Mclaughlin (3ème en 2022) et Grayson Murphy, les Italiennes Francesca Ghelfi, Alice Gaggi et Elisa Sortini, la Roumaine Monica Florea (4ème en 2022), les Anglaise Scout Adkin (5ème en 2022) et Holly Page (8ème en 2022).

Côté Français une belle carte à jouer avec une équipe expérimentée qui pourrait aller chercher une médaille collective avec Christel Dewalle qui compte 2 médailles de bronze aux Championnats d’Europe de course en montagne et de nombreux autres titres nationaux, Elise Poncet Championne de France de course en montagne 2022 et 3ème cette année, qui a aussi décroché une médaille d’argent en Patagonie en 2019, la Championne de France de course en montagne 2023 et 2nd des France de cross 2023 à Carhaix, Cécile Jarousseau et la jeune Nélie Clément.

Samedi 10 juin 7,5 km / 375 m D+ et D- / 1 boucle / 10h pour les juniors homme s / 11h pour les dames

Chez les juniors, on suivra avec attention la course de cette jeune équipe de France, pleine de talents qui pourrait venir décrocher une nouvelle médaille par équipe.

Elle sera emmenée par le Champion de France 2023 de la discipline Anatole Berthou, 4ème des France de cross et auteur d’un chrono en 30’40 sur 10 km, avec aussi les révélations de ce début de saison le Haut Savoyard Jules Mongellaz, le Tignard Chané Souard et le Jurassien Jules Barriod.
Chez les dames, l’équipe est composée de Lilli Beck et Pauline Trocelier respectivement 7ème et 8ème en 2022, Margot Dajoux et Alice Mugnier.

Preview favoris Championnats du Monde de trail court 2023

Preview favoris Championnats du Monde de trail long 2023

Par Fred Bousseau – © Fred Bousseau – Olivier Gui et WMTRC

Championnats du Monde de course en montagne 2023 - equipe de france

février, 2024

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

X