UTMB Femmes – Rory Bosio, American Express

Faire un tour du Mont-Blanc, versant course Ă  pied, en moins de 24 heures, c’est maintenant devenu possible pour une femme. Pour preuve, Rory Bosio (29 ans) a fait la boucle mont-blanaise en 22 h 37’26. Avec une moyenne de 7,46 km/h, elle s’est classĂ©e 7e au gĂ©nĂ©ral. C’est la première fois qu’une fĂ©minine rentre dans le Top 10 de l’UTMB.

Quatrième l’an passĂ©, Rory avait mis toutes les chances de son cĂ´tĂ© pour faire mieux cette annĂ©e. Elle a passĂ© six semaines Ă  Chamonix et tout l’Ă©tĂ© dans les Alpes Françaises, Suisses, Italiennes L’occasion d’intĂ©grer plus de verticalitĂ© dans son entraĂ®nement course Ă  pied. Cinquième de la Western States cette annĂ©e, l’AmĂ©ricaine avait besoin de mettre du ” positif ” dans son physique. Car au niveau du mental, sa pratique rĂ©gulière du yoga (15 minutes par jour), la prĂ©servait de toute perturbation. ” Avant la course, j’ai fermĂ© les yeux afin d’oublier le vacarme qu’il y avait autour de moi…” Et lorsque Rory a posĂ© son regard sur la ligne du dĂ©part, elle n’avait plus que les samples du gansta-rap entre les oreilles.

Run, yog, rap… La trilogie Bosio a fait merveille sur ce Tour du Mont-Blanc en moins de 23 heures ! ” Si la course peut paraĂ®tre incroyable, c’est un jour de chance pour moi, expliquait-elle Ă  son arrivĂ©e. C’est aussi une belle journĂ©e, mĂŞme si j’ai souffert après Vallorcine et dans les rochers de la TĂŞte au Vent…. D’ailleurs, je ne pensais pas courir aussi vite, ni mĂŞme terminer Ă  cette place. Septième, c’est la cerise sur le gâteau ! ” Infirmière dans le civil, Rory est la troisième AmĂ©ricaine Ă  remporter l’UTMB, après Kristin Moehl (2003, 2009) et Nikki Kimball (2007). A ce sujet, interrogĂ©e sur les victoires fĂ©minines US Ă  Chamonix, alors que ses compatriotes masculins n’ont toujours pas gagnĂ©, Rory fut d’abord Ă©tonnĂ©e, avant d’analyser : ” C’est parce qu’il y a moins de concurrence chez les femmes. ”

Ce manque de concurrence est aussi Ă  comparer avec le niveau moins dense que d’habitude chez les hommes. Le premier ajoutĂ© au second explique le troisième : la septième place de Rory. D’autant plus que la jeune femme prĂ©fère courir que concourir. ” Si je fais de la compĂ©tition, c’est pour les sponsors “, prĂ©cisait-elle. D’ailleurs, Rory n’est pas une globe-runneuse, contrairement Ă  Kristin Moehl. ” Je n’ai pas un gros palmarès, confiait-il. Aux Etats-Unis, je ne gagne que des petites courses. L’UTMB est ma première victoire sur une course de 100 miles “, constatait-elle, laissant l’impression de ne pas se rendre compte de sa performance. Car si elle a dejĂ  fait seconde (2012), quatrième (2010) et cinquième (2013) de la ” WS 100 “, Rory est la première femme Ă  faire le Tour du Mont-Blanc en moins de 23 heures. American Express, elle l’est, puisqu’elle relègue l’Espagnole Nuria Picas, championne du monde d’Ultra Sky Running, Ă  près de deux heures sur la ligne d’arrivĂ©e.

Bruno Poirier – Photos JM Mouchet

LA GALERIE PHOTOS DE LA COURSE ICI

décembre, 2023

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

X