UTMB 2023 – Les Favoris de l’OCC 2023

C’est un « court » pour certains, et pourtant l’OCC 2023 fait figure de feu d’artifice pour ce 20e anniversaire : oui, la course affichera la plus grande densité d’élites hommes et femmes, et un Index 50K quasi équivalent à celui de l’UTMB ! Ajoutez la présence des spécialistes des Golden Trail Series et d’un double champion du monde : qui pour réécrire les deux doublés espagnols de 2022 ? C’est jeudi, c’est frénésie. Joyeuse bombe annoncée.

Par Julien Gilleron

La plus prisée des élites et des féminines

Cette OCC 2023 fait clairement figure d’édition majeure, et de pépite de la semaine. Avec 84 athlètes classés « élites »(index UTMB hommes >850 / femmes >700), dont une petite majorité féminine, la finale du circuit UTMB World Series lancé en 2022 attire les meilleurs. Effet du règlement et du manque de Running Stones de certains, de la popularité du format court/moyen médiatisé par les Golden Trail World Series ? Envie d’une épreuve parmi les plus jolies de la semaine et d’un finish qui sent la trace de l’UTMB originel ? En jargon World Series, l’OCC 2023 affiche un index 50K moyen masculin supérieur à celui de l’UTMB (882 contre 878) et quasi équivalent hommes et femmes confondus (805 pour OCC, 809 pour UTMB). En d’autres termes, les « spécialistes » du format ou meilleurs performeurs de la saison répondent présents.

 

Tout savoir sur l’UTMB grâce à Notre Hors Serie Spécial 20 ans

 

Chez les hommes : un Norvégien en flamme ?

Difficile de prédire un quinté masculin au vu de la densité athlétique, mais cet homme-là sera guetté de tous étant donné sa supériorité actuelle sur le format : Stian Angermund-Vik (NOR), du team ASICS, fait figure de coureur à abattre autant que d’extraterrestre. Le double champion du monde de trail 2022-2023 aligne les performances sur vertical, court et explosif, et défend son titre sur OCC 2019. Il devra jouer des coudes avec ses amis-rivaux des GTWS, pour certains frustrés d’une saison 2023 pas totalement épanouie : Robbie Simpson (GB), Francesco Puppi (IT), Bart Przedwojewski (POL), Nadir Maguet (IT) en quartet immédiat.

Favoris OCC 2023
Stian Angermund lors des derniers Mondiaux de trail court

Antonio Martinez Perez (ESP) aimerait bien passer de la 2e à la 1ère place cette année, quitte à jouer le doublé avec Yoel De Paz (ESP) ; mais les connaisseurs de l’alpin et de la distance veillent : Martin Anthamatten (CH) à la cote bien placée, mais saura-t-il exploiter ses qualités de pur grimpeur sur une OCC qui ondule ? Arnaud Bonin (FR) a l’expérience des années, sortait 4e de la MaxiRace et 5e du Restonica Tavignanu, mais surtout 4e de l’OCC 2022. Tête de série n°9, Bonin rejoint le trio français composé d’Anthony Felber régulièrement 1er français sur ses GTWS, 11e de Sierre-Zinal 2022 et fin connaisseur du Mont-Blanc ; Loïc Robert et Kevin Vermeulen échaudés et surmotivés par une saison en dents de scie. Mais malgré sa relative discrétion cette saison, Daniel Osanz (ESP) s’interpose entre nos Bleus par son métier du format (2e MIUT42 2022, 11e Marathon M.Blanc 2023).

Tout savoir sur l’UTMB grâce à Notre Hors Serie Spécial 20 ans

Chez les femmes : la vague US ?

L’art des cotes et index : à manier avec précaution…car ce plateau féminin joue au chamboule-tout ! Qui surveiller de près, dans l’ordre de la « spécialité 50K » ou en potentiel absolu ? Car au jeu des coureuses férues du format, la déferlante américaine pourrait bien surprendre. La pétillante Dani Moreno débarque ainsi en grande favorite (3e en 2022, 3e Marathon M.Blanc 2022) suivie de ses compatriotes Jennifer Lichter 4e des mondiaux de trail court (44K) et 2e de la Speedgoat50 2022 ; le phénomène Allie Mac Laughlin aussi rock and roll que puissante, 6e en 2022, 1ère du Tarawera50 2023 et 8e de Sierre-Zinal ; et Rachel Drake , en demi-teinte cette saison et 21e sur OCC 2021. Ajoutez l’ancienne triathlète Ironman Heather Jackson (n°11) et la bannière étoilée pourrait flotter…oui mais : on n’attend pas Katie ?

Favoris OCC 2023
Katie Schide

En effet, Miss Katie Schide herself s’alignera bien sur le « court » et porte les couleurs US, une couronne UTMB 2022 et une 8e position aux points des favorites. Sûr que beaucoup l’observeront. L’Américaine bataillera contre des spécialistes de la distance telles que Nuria Gil Clapera (ESP) victorieuse sur Val d’Aran30 et Transgrancanaria Marathon 2023, Toni Mac Cann en sidewoman toujours solide (ZA) 5e l’an dernier et gagnante sur Transvulcania48 cette saison ; ainsi que des athlètes habituées au niveau comme Caitlin Fielder (NZ) 2e sur Tarawera50 et Zegama 2023, Oihanna Kortazar (ESP) et ses performances régulières en GTWS et traces alpines (3e au Marathon du M.Blanc et 1ère du Val d’Aran55 2023), ou Fabiola Conti (IT) dont on attend l’explosion depuis quelques temps, 3e sur les 69K de l’Istria100 2023. La densité reste impressionnante, et les récents résultats de Daniela Oemus (GER – 1ère sur Zegama, 6e au Marathon du M.Blanc et aux mondiaux) et Miao Yao (CHI – 4e à Sierre-Zinal et 2e sur Marathon du M.Blanc) les placent en force.

Du côté des Bleues, Mathilde Sagnes (n°12), Candice Fertin (n°19), ou Lucille Germain (n°20) possèdent l’expérience des grands rdv et une vraie carte à jouer, tout comme Louise SerbanPenhouat (n°23) récemment 1ère du Restonica Tavignanu !

 

RDV Jeudi 31 aout – 8H15 pour 55K/3425 +

 

Tout savoir sur l’UTMB grâce à Notre Hors Serie Spécial 20 ans

 

La sélection Matériel pour l’UTMB 2023

juin, 2024

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

X