Résultats UTMJ 2023

UTMJ 2023

Sous un soleil éclatant et un climat idyllique, cette 4e édition de l’UTMJ a réuni près de 3400 concurrents sur les différents formats proposés.

Sur la course phare de 175km (7000m D+), 250 concurrents avaient pris le départ. Le Jurassien Dimitri Jean-Morel s’est adjugé la victoire, suivi du Haut Savoyard Nicolas Firmin (23’18’48) et du Bisontin Benoit Robelin (23’38’27). Du côté des Femmes, c’est à nouveau la Suissesse Kerstin Dusch qui l’a remporté en 28h07:00.

Dimitri JEAN-MOREL, vainqueur de l’UTMJ : « L’Ultra Trail, ça me faisait rêver et c’était une grande première pour moi. Je voulais finir la saison avec cette distance sans forcément faire un résultat et aussi me tester sur une course de nuit. Je ne m’attendais pas du tout à cela, je savais que je pouvais gérer une course en partant le matin mais la nuit, c’était l’inconnu total. Je termine les jambes en compote, même si la joie cache la fatigue ; les derniers kilomètres étaient interminables. Je suis donc super content. Je voulais me lancer cette année et je n’avais pas prévu de courses après. De plus, c’est à côté de chez moi, je me sentais bien, la météo était parfaite, mes proches étaient là pour me soutenir et sans eux, cela aurait été impossible. Mais attention, il faut bien se préparer, c’est un gros travail en amont. L’effort n’est pas anodin. J’ai l’habitude de courir des distances de 70 km mais là, c’est différent. J’aime bien être seul, courir aux sensations et là, initialement, je n’avais pas en tête un chrono ou une compétition. Mais tout a fonctionné. Cela donne envie d’en refaire. »

UTMJ 2023

Kerstin DUSCH, vainqueure de l’UTMJ : « C’était dur car j’aime bien les montagnes mais j’ai plutôt l’habitude de courir moins et de monter plus. Ici, il y a beaucoup de montées et descentes, on court beaucoup plus et je ne suis pas habituée et là j’arrive très fatiguée. Et il faisait presque trop chaud pour moi, j’étais contente de courir la nuit avec plus de fraicheur. Mais j’aime bien le Jura, qui est comme la Suisse, niveau nature. Je voulais me rattraper par rapport à l’année dernière où j’avais eu une pénalité de 2 heures ici en raison d’une erreur de parcours. Je voulais la faire une 2e fois. Et tout était bien mis en place. »

Le Pontalissien David Brulport, ancien membre de l’organisation de l’UTMJ, a remporté pour sa part la Franco-Suisse de 105 km en 11’05,31, repassant au Suchet devant le Français Mickaël Bree qui termine 2e. Le Jurassien Ludovic Bourgeois prend la 3e place.

Sur la Renarde (75 km, 2600 D+), le tenant du titre depuis trois ans, Casquette Verte a laissé filer son titre mais termine deuxième ex-aequo avec l’Italien Massimo Paladin, déjà vainqueur ex-aequo l’année dernière sur la Franco-Suisse. C’est à nouveau un JurassienAntoine Sy qui l’emporte. En féminine, la Bourguignonne Cora Mariotte, connue sous le pseudo de Cora On The Rocks décroche le titre en 8h52min20s, ravie d’obtenir sa première place sur l’ensemble des courses de l’année. Marion Jeandet et Axelle Piot complètent le podium.

UTMJ 2023

Sur le 40km, Sacaha Devillaz et Louise WANNER sont les lauréats 2023.

La Chamois de 10km, organisée pour la première fois, a tenu son objectif en permettant de rendre accessible à un plus grand nombre la course, dont les plus jeunes. Une jeune licenciée de Pontarlier, âgée de 16 ans, Hélia Cescon a remporté la course chez les féminines tandis qu’un autre Doubiste âgée de 18 ans, Guillaume Henriet a gagné l’épreuve chez les masculins.

Les résultats complets ICI

Communiqué de presse – Photos Ben Becker

mai, 2024

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

X