Les Favori.t.e.s du Grand Raid Réunion 2023

Grand Raid reunion 2023

Le Grand Raid Réunion 2023 prendra son départ le 19 octobre prochain. Le point sur les favori.t.e.s d’une édition déconcertante.

Par Julien Gilleron

Le Grand Raid 2022 avait fêté ses 30 ans avec l’exploit de Courtney Dauwalter (USA) et la confirmation du talent de Benat Marmissolle (FRA). Deux saisons boulimiques, chacun son style. 2023 s’annonce rock&roll : depuis un mois, forfaits et confirmations rythment l’actualité. Viendra, viendra plus ? Voilà François (Dhaene), adieu Mathieu (Blanchard) ou Benat (Marmissolle), puisse Sissi (Cussot) ne pas se casser la figure et l’artère de Camille (Bruyas) tenir ; quant à Katie (Schide) et Aurélien (Dunand-Pallaz), faites attention en traversant la rue ! Et si Kilian (Jornet) en était ? Nous mettons une pièce sur l’hypothèse.

DIAGONALE DES FOUS (165K/10000+) : D’HAENE REMIS, SCHIDE SANS COURTNEY, ET LES REVANCHARDS ?

Il aura fallu vivre sur une autre planète pour rater l’info du « Grand » : le Roy du Beaufortain s’affirmait guéri et prêt à engager ses 4 titres sur la Diag’, il faudra donc compter sur un épouvantail imposant en la personne de François D’Haene. Impossible d’évacuer le potentiel de D’Haene tant on connait le sérieux et la prudence de ses décisions – même si le scepticisme l’emporte face à sa saison sans compétition. Germain Grangier avait fait preuve d’une maturité nouvelle en finissant 3e de l’UTMB et confirmait récemment sa fraicheur ; ce dernier tentera donc le « coup du prince » : UTMB et Diag’, s’il vous plait, et nous miserions bien sur lui. Aurélien Dunand-Pallaz sort d’une saison sans faute, savamment construite et déjà couronnée d’une Hardrock. Sans UTMB dans les cannes, on sait le Savoyard redoutable performeur quand il a autant préparé un objectif – surtout en ayant dû y renoncer en 2022.

Grand Raid reunion 2023
JP Tschumi en 2022…

Mais quid de l’helvète en feu (et en cuisses) ainsi que d’une bande de rescapés de l’UTMB ? Jean-Philippe Tschumi (SUI) sort d’un printemps sans erreur, de beaucoup de volume et d’un abandon sur l’UTMB : il connait surtout la 2e place de la Diag’ 2022, et ce parcours lui colle à la peau. Benat Marmissolle et Mathieu Blanchard finalement forfaits après un UTMB sollicitant, nous guetterons l’épisode #2 du Bourbon 2022 : Alexis Sevennec (2e) retrouvera Mathieu Clément (1er) mais cette fois sur la Diagonale. Antoine Guillon accrochera son…16e dossard, respire la maitrise au vu de sa saison (finalement forfait suite à une fracture de l’humerus), et côtoiera son teamate Cédric Chavet ainsi que Guillaume Beauxis et Lambert Santelli – expert es-cailloux – Judicaël Sautron et Romain Fontaine en locaux de l’étape, Clément Durance ; Alexandre Boucheix alias Casquette verte. L’internationale ne sera pas en reste avec le capé Jordi Gamito (ESP), Jason Schlarb (USA), Goshi Osada (JAP), Jiqian Wang (CHI)  et Mike Aigroz (SUI).

Côté femmes, difficile de ne pas miser sur Katie Schide tant l’Américaine truste l’ultra actuel, surtout en l’absence de Dauwalter. A moins qu’une course partagée avec Camille Bruyas (FRA) n’anime l’évènement ? Les deux athlètes se connaissent et n’ont cessé de croiser le fer, 1ère Diag pour Schide, 2 titres sur Mascareignes et Bourbon pour Bruyas et une 5e place en Diagonale (2018). Eva Sperger et Kelsey Hogan pourraient jouer les trouble-fêtes malgré une popularité moindre, face à une délégation française, elle, solide : Lucie Jamsin pour déjouer sa TDS ratée, Geraldine Prost ou Laura Mayniel. Notre Sylvaine Cussot est-elle Réunionnaise ? pour sa 3e Diag’, comptons sur son métier afin de déjouer les espoirs « Peï » et l’expertise d’Émilie Maroteaux (en quête d’un 2e sacre), Julia Harnie, Paméla Leger, la « Reine » Marcelle Puy et Hortense Bègue…aux 11 Grands Raids.

Grand Raid reunion 2023
Camille Bruyas de retour sur une île où elle a découvert le trail… / credit C. Oliveiro

TRAIL DE BOURBON (109K/6260+) : OUVERTURE, CORSE, REUNION… ?

3e puis vainqueur de la Mascareignes, c’est un connaisseur de l’île et féru du technique qui apparait en grand favori du Bourbon : qu’on se le dise, le Corse Noel Giordano passe au 100 miles ! suivi de près par Nicolas Gourdon, Pierre-Yves Briand ou Éric Conce, ces trois-là feront face à un peloton international plutôt discret avec Gerald Moutiapoulle, Patrice Chan Seem ou Vishal Itto. En revanche, le Bourbon comme la Mascareignes restent des épreuves prisées des Réunionnais et 2023 le prouve de nouveau : si Nicolas Rivière sera une nouvelle fois forfait et avec lui quantité d’espoirs envolés, Olivier Lamarque, Mickael Gruber, Mathieu Desserprit ou Jean-Damien Rivière n’ont rien de figurants (>700 ITRA).

Mélanie Rousset en personne ! Oui, 3e du Bourbon et 4e de la Diagonale, la Savoyarde retrouve ses 165km en tête des bleues avec Léa Fuhet. Côté monde, Tarrin Van Niekerk mène aux points chez les femmes, devant Elif Basic et Noélie Monney, tandis que des expertes Réunionnaises du Grand Raid tenteront de hisser le drapeau Peï ; entre autres Amélie Huchet, Libera Fontaine, et Angélique Lesport.

MASCAREIGNES (71K/4010+) : VERS UN DOUBLÉ « PÉÏ » ?

Hortense Bègue nous le confiait : « une Diag, ça reste difficile à préparer pour nous Réunionnais, car nous n’avons quasiment pas d’ultra dans l’année. Mais une Mascareignes, c’est différent : accessible, et jouable via d’autres épreuves locales ». Avis vérifié et validé puisque près de 10 élites Réunionnais viseront la gagne : Alexandre Depeche, Orlan Ayaden, William Rostan, Loic Boyer, ou encore Giovanni Baret. Dès lors, pas facile de rivaliser ? Luca Arrigoni et Martin Dagenais pour le monde ; Matthieu Simon, Johann Andrade et Antoine Davost pour la France : les forces sont alignées. 

Victoria Devouge, Axelle Henry ou Sophie Blard connaissent le Grand Raid et auront leur île à cœur ; aux côtés de la française Claire Dauchez et des internationales Camille Anciaux ou Anne Marie John.

Block "product-article-grand-r" not found

mai, 2024

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

X