Bonnet et Wyder vainqueurs de la Mammoth 26K

Mammoth 26K
Rémi Bonnet (Salomon / Red Bull, Suisse) a encore une fois prouvé qu’il était le plus fort aux États-Unis en remportant la Mammoth 26K, dernière étape de la Golden Trail World Series avant la grande finale en Italie. « Je n’avais pas les meilleures sensations du monde, confie-t-il cependant à l’arrivée. Mais j’ai réussi à suivre les deux Kenyans qui sont partis très vite sur la route, je sais que si je les laissés partir ça aurait été compliqué ensuite pour les rattraper. J’ai réussi à passer au sommet avec une minute d’avance et dans la descente j’ai essayé de maintenir l’écart. Je suis content d’arriver à la finale avec trois victoires. Il va maintenant falloir se reposer pour récupérer et arriver en forme. » À ses trousses dans la descente, Chad Hall (États-Unis) n’a cependant pas réussi à rattraper le Suisse avant la ligne d’arrivée, et sera finalement disqualifié pour s’être perdu et avoir manqué un checkpoint sur la fin de parcours. Meikael Beaudoin-Rousseau (Brooks, États-Unis) termine 2e, et le Suisse Roberto Delorenzi (Brooks, Suisse) complète sur le podium, sur la 3e marche.

Judith Wyder la plus rapide

Elle confiait en conférence de presse trouver le profil de la course un peu trop rapide pour elle… Judith Wyder (Hoka / Red Bull, Suisse) vient cependant de montrer qu’elle est l’une des athlètes les plus complètes du circuit en remportant cette Mammoth 26K. « Ça a été très dur… Madalina a poussé très fort sur tout le début de la course et ça a été dur de la suivre et de la garder à distance ensuite, et puis j’ai commencé à sentir Dani Moreno qui revenait derrière moi donc il a fallu relancer encore et encore. J’ai les muscles qui sont complètement épuisés mais ça valait vraiment le coup de se battre jusqu’au bout. J’ai vraiment hâte d’être en Italie afin d’affronter Sophia et toutes les filles là-bas, mais il va d’abord falloir se reposer, récupérer et retourner à l’entraînement ensuite. » C’est donc la locale, Dani Moreno (Adidas Terrex, États-Unis) qui termine en deuxième position. « J’ai pimenté un peu la course en mettant du rythme dans la montée. J’ai pris la tête de la course – je ne me rappelle pas avoir déjà mené une course de la Golden Trail World Series – en me disant que j’arriverais également à jouer dans la descente. Malheureusement Judith était très rapide mais je suis super contente de ce résultat. Je voulais juste profiter sur les sentiers, avec mon mari et mes amis qui m’encourageaient, dans ces montagnes, avec les meilleures traileuses du monde. » Madalina Florea (CSM Sighisoara, Roumanie) termine quant à elle à la troisième position. Cette deuxième course américaine était la dernière manche de la saison. On connait désormais les 30 athlètes ÉLITES qualifiés pour la Grande Finale en Italie. Qui seront les vainqueurs de cette GTWS 2023 ? Rendez-vous du 19 au 22 octobre à Il Golfo Dell’Isola (ITA) pour le découvrir !   Top 5 Hommes 1 – RÉMI BONNET (SALOMON / RED BULL – SUI):  1:54:49 (+200 pts) 2 – MEIKAEL BEAUDOIN-ROUSSEAU (BROOKS – USA): 1:58:48  (+188 pts) 3 – ROBERTO DELORENZI (BROOKS – SUISSE): 1:59:54 (+176 pts) 4 – SAM HENDRY (SALOMON – CAN): 2:00:25 (+166 pts) 5 – DANIEL OSANZ (ADIDAS TERREX – ESP): 2:02:17 (+156 pts)   Top 5 Filles 1 – JUDITH WYDER (HOKA / RED BULL – SUI): 2:18:21 (+200 pts) 2 – DANIELLA MORENO (ADIDAS TERREX – USA): 2:19:13 (+188 pts) 3 – MADALINA FLOREA (CSM SIGHISOARA– ROU): 2:23:07(+176 pts) 4 – ANNA GIBSON (BROOKS – USA): 2:23:35 (+166 pts) 5 – MALEN OSA (SALOMON – ESP): 2:24:06 (+156 pts) Les résultats complets

avril, 2024

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

X